Tous les articles par BERNARD

Daniel Duguet honoré par l’état

Un quart de siècle au service de sa commune, un quart de siècle au service des Restos du Cœur, Daniel Duguet est un modèle d’engagement citoyen en toute modestie.

Le 7 février, 25 citoyens recouvrant tout le champ du monde associatif ont été reçus et honorés par le préfet du Territoire de Belfort Raphaël Sodini dans le cadre de l’opération « Le bénévolat c’est l’affaire de tous ». Durant plusieurs semaines leurs portraits ont été affichés sur les grilles de la Préfecture. Parmi eux, une figure des Restos du Cœur de Belfort et non la moindre, celle de Daniel Duguet impliqué depuis 22 ans. Il a débuté son engagement en 2002 par de la distribution alimentaire au centre des Glacis, à Belfort. « Jeune retraité je voulais garder des liens sociaux et être utile à la société. Une nouvelle page s’ouvrait, je cessais également mon engagement municipal après quatre mandats ». Il a d’emblée été séduit par l’efficacité et le contact direct avec la personne démunie. « Le samedi je recevais lors de la collecte une boîte de petits pois, le lundi je la distribuais ». Daniel Duguet intègre peu après le bureau et le conseil d’administration départemental de l’association. En 2004, il prend en charge et structure la formation des bénévoles. «Le fait de côtoyer un vivier de personnes très différentes mais soudées par un même objectif fut très enrichissant»

Soutien des Centres d’activités dans le Territoire de Belfort  puis référent Hygiène Sécurité des Aliments (HSA) pour la région Bourgogne Franche-Comté.

Après une petite dizaine d’années dans la fonction Daniel devient «soutien de Centres». Dans un but d’équité, il aide les différentes structures à appliquer de la même manière les directives de l’association nationale.  Une 4e mission l’attend en 2018, référent hygiène et sécurité des aliments au niveau départemental puis pour la région Bourgogne Franche-Comté. Elle illustre le sérieux de l’association dans le respect des règlements français et européens. « On ne distribue pas une denrée qui paraît douteuse ou dont la date de péremption est dépassée d’un jour ».

Après 22 années de service, à 75 ans, ce papy de sept petits-enfants passe le relais en toute quiétude avec le sentiment du devoir accompli. Il a mesuré l’évolution des Restos du Cœur devenue avec l’ampleur de sa tâche, une entreprise nécessitant rigueur, structuration et professionnalisme. Quelques centaines de familles étaient aidées, elles sont aujourd’hui près de 1 500 dans le département.

Chacun des 25 bénévoles du Territoire de Belfort devait choisir un objet et une formule emblématique. Daniel a opté pour la charte des bénévoles et pour la formule : « Le contact avec les personnes démunies nous invite à être humble et modeste ». Un choix significatif qui résume bien le personnage.

Des « billets suspendus » pour les Restos du Cœur de Belfort

Depuis 40 ans, le Théâtre du Pilier de Belfort s’est construit autour des valeurs de l’éducation populaire et souhaite partager avec le plus grand nombre ces mots porteurs de sens : ouverture, tolérance, respect, proximité et singularité.
Favoriser l’accès à la culture pour tous.
Ainsi, il développe ses activités sur le Territoire de Belfort et au-delà avec l’ambition de favoriser l’accès à la culture pour tous. Sa conviction est que la pratique et la fréquentation des arts à tous les âges de la vie sont un appui à l’émancipation des citoyens.

Continuer la lecture de Des « billets suspendus » pour les Restos du Cœur de Belfort